Fichier 1
Chargement

Fred Le Biez

A participé à:
  • Masterclass - 2018 - session #2

Sodade

Pourquoi je photographie le Cap Vert? Parce que c’est là que la vie me prend le moins la tête, parce que c’est là que quand on veut rire, on ne fait pas tout une thèse pour savoir si c’est drôle, parce que c’est là que quand on veut faire l'amour, on le fait.

Je suis allé au Cap Vert en 2005 Je voulais connaître mes racines, m’ancrer pour mieux grandir. Pourtant, je ne suis pas Cap Verdien. Je suis normand, breton, sénégalais. Mais je me sens proche des Cap Verdien. Ce n’est pas le pays de mes ancêtres, plus un pays cousin.

J’ai du mal à parler du premier voyage. C’est un voyage plein de démons. J’y ai presque perdu la vie, une vie parisienne qui me rendait profondément triste. Je suis parti pour trois semaines, je suis revenu au bout de dix jours. Faut il se brûler les

ailes pour vivre ? J'y suis retourné plusieurs fois, et j’ai réussi à me préserver. Tous ces voyages reposent sur l'idée de m’accepter moi même, d'accepter mon style. Ce qui compte c’est que je fasse des photos pour me faire plaisir et dont je sois fier. Comme d’accepter que je sois un être vivant, c’est à dire en train de vivre sa vie. J’accepte de ne pas être le meilleur et ça a fait de moi un être meilleur. Alors oui, la photographie est un prétexte! Pour aller vers l'autre, vous le faire découvrir et m'oublier un peu.

Fred Le Biez

Fichier 1