Fichier 1
Chargement

Annie Deryckx

  • Masterclass - 2021 - session #1

C’est très intimidée que j’ai rejoint la masterclass Oeideep. Je pensais ne pas avoir le profil, le niveau, la compétence. En effet je suis une jeune photographe âgée. Il a fallu plusieurs discussions avec Sonia pour me convaincre et je ne suis pas déçue.

Sonia, Laura, Jean-Christian et Stefano nous donnent, chacun à sa manière, l’éclairage et la stimulation pour réussir nos projets. Ils n’hésitent pas à nous faire partager leurs expériences et leurs interrogations avec beaucoup de modestie.  Cela crée une ambiance très constructive. L’alternance de week-ends collectifs et d’entretiens individuels est très efficace.

Nous étions dix participants de profils diversifiés mais avec une même motivation, celle de réaliser un projet qui nous tient à cœur. Les échanges sont sympathiques et enrichissants. Chacun bénéficie de l’écoute, des remarques et des conseils des autres. J’ai aussi beaucoup appris en tant que témoin du  processus de création des autres. J'ai trouvé qu'était née une bonne complicité entre tous et toutes,

Six mois intenses qui m’ont beaucoup aidée !

-

Huguette neige

D’un seul coup je réalise que, l’une après l’autre, les années se sont empilées. Elles sont nombreuses. Est venu le temps où je me sens être entrée dans la vieillesse.

Comment aborder cette nouvelle tranche de vie qui n’a pas d’avenir ? Tout fait peur : régression, effacement, maladie, inutilité, solitude.

Pour ne pas céder à l’angoisse, je pars à la découverte de ce monde qu’est la vieillesse. Je trouve une compagne de voyage : Huguette Neige, mon ainée de 10 ans. Elle a plus d’expérience que moi.

Huguette fait plaisir à voir. Dynamique, fantaisiste, engagée, généreuse, curieuse, estimée, aimée. Elle offre ce visage façonné par les joies et les souffrances de la vie. Ce qui me marque chez Huguette c’est sa vitalité et son sens de l’humour.

Ensemble nous nous promenons dans sa vie de façon improvisée, au gré de nos envies. Dans son appartement, son quartier, ses activités, son histoire. La limite est ce qui pourrait être vécu comme une intrusion. 

Nous discutons du présent et de l’avenir, de ce qui bouge dans le monde et autour de nous. L’actualité, les évolutions, les progrès,  nos convictions, nos projets. Le passé est néanmoins présent : les souvenirs témoignent de ce qui a compté, les images gardées en mémoire continuent à rester vivantes.

Evidemment la vieillesse apporte son lot de douleurs, de contrariétés, de renoncements, de peurs. Faute de ne pouvoir y échapper, il faut vivre avec de façon positive. Savoir profiter des plaisirs simples, s’intéresser aux autres et aux choses de la vie, regarder avec sérénité, garder l’esprit curieux, s’enthousiasmer, partager, sont quelques ingrédients pour vivre sa longévité. C’est une leçon que j’ai tirée des moments passés avec Huguette.

Tout compte fait, le temps n’est pas venu de se laisser aller. A travers Huguette Neige j’ai découvert la facette heureuse de la vieillesse. 

Fichier 1